Déléguer son travail avec le temps partagé

« Pierre qui roule n’amasse pas mousse » : Philosophons un peu sur cette métaphore.

Que souhaite-t-elle faire passer comme message ? Qu’il faut continuer d’avancer sans s’arrêter ?
Où, ne serait-ce pas tout simplement qu’à un moment il faudrait savoir ralentir, se stabiliser pour prendre de bonnes décisions, prendre du recul pour analyser et décider ?
Mais en avons-nous encore le temps ? Pas sûr !

Apprendre à déléguer son travail

Parce que la cadence effrénée que mène notre monde économique aujourd’hui, rythmée par la vitesse de l’information que nous avons nous-même mis en place pour accélérer cette cadence, ne nous le permet plus alors que nous en aurions tous tant besoin.
Notre système nous renvoie directement, nous-mêmes, devant une glace. C’est un boomerang fatal mais tellement grisant en même temps.
Aussi, prendre du recul pour réfléchir, se reposer l’esprit, souffler un peu pour mieux repartir avec les meilleures décisions possibles est devenu un luxe, mais un luxe qui peut rester abordable et simple de mise en œuvre avec une idée simple : Apprendre à déléguer et faire confiance.

Travail en temps partagé

Quand nous sommes “au four et au moulin”, nous sommes un peu partout à la fois, mais finalement nous sommes nulle part en même temps.
Donc déléguer devient une nécessité qui vous rendra du temps pour vous.
Cependant, déléguer à un tiers peut coûter cher et cela devient un frein qu’il faut lever.

Imaginons alors un nouveau système qui vous lèvera tous ces freins économiques, techniques et sociaux liés à une obligation d’embauche… !
Le Temps Partagé ! Osez le tester !
Vous serez surpris de sa simplicité de mise en place et vous retrouverez de la sérénité.
Mais ça, c’est vous qui voyez !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

                        

Retour aux actualités